11 décembre 2006

La journée commence fort

Samedi matin, nous avons emmené Pixel chez le vétérinaire pour sa castration (non sans culpabilité de ma part malgré le fait que tout le monde m'ait dit que c'était une bonne chose). Le véto lui a également trouvé quelques traces de puces. Pas beaucoup mais tout de même. Donc, une fois rentrés chez nous avec notre chaton groggy, nous avons commencé le grand nettoyage : changement de la literie et passage de tout endroit où il dort à l'insecticide. Ne tenant pas à nous intoxiquer, nous déposons donc housses de canapé et fauteuils, coussins, galettes de chaises, panier, etc. sur notre minuscule balcon et aspergeons généreusement le tout. Le soir, je récupère la housse du canapé que je secoue vigoureusement par dessus la rambarde et je m'aperçois que je ne vois nulle part les housses des fauteuils... normal, puisque je viens de les éjecter sur les balcons du 3e et du 2e. Nous réussissons à récupérer celle du 3e (où personne ne vit pour le moment) avec un balai et Prince Char a dû aller sonner chez notre voisin du 2e.

Hier, temps radieux, nous laissons donc les coussins et autres aérer encore un peu.

Ce matin, en me levant, j'ai d'abord eu droit à une partie de "j'ai abattu le méchant sapin et caché toutes les décos". Le vaporisateur à eau à la main (pour dissuader toute nouvelle tentative), je m'assieds à la table et jette un vague coup d'oeil au temps de nouveau venteux et à notre balcon... où se trouve un vide entre deux coussins. Oh non. Une fois sur le balcon, je localise une galette de chaise Ikea rouge sur le balcon du 3e, irrécupérable cette fois. Et pas de trace du panier de Pixel sur aucun des balcons de l'immeuble. Je parcours la rue du regard... et voilà le panier, amassé contre le garage d'une maison d'en face. Toute honte bue, j'ai donc cavalé dans la rue en élégant pyjama pour récupérer le bien de Pixel, en remerciant le ciel qu'il n'ait pas atterri sur le pare-brise d'une voiture dans le carrefour et déclenché un immense carambolage. Tant qu'à faire...

Posté par unjouroulautre à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur La journée commence fort

    les dangers des balcons ...

    Que d'aventures ! C'est sur que les jours de vent, il vaut mieux éviter le grand nettoyage !

    Lorsque je louais ma misérable chambre de bonne à Paris, au 8ème étage (sans ascenseur évidemment..), j'ai vu s'envoler sous mes yeux les sublimes "tapis en faux gazon plastique vert pétant", que le proprio avait eu la bonne idée de scotcher sur le balcon ...
    Je ne sais pas quels accidents ils ont pu causer, en tout cas je ne les ai jamais revu !

    Posté par cecileplum, 11 décembre 2006 à 13:49 | | Répondre
  • ce Pixel est un élément perturbateur dans votre quotidien ou je ne m'y connais pas ))

    Posté par Isma, 11 décembre 2006 à 14:49 | | Répondre
  • eh ben!!! quel remue ménage peut entrainer un petit minou!!!!

    Posté par Kris, 11 décembre 2006 à 20:36 | | Répondre
  • Hihi! J'imagine bien la scène

    Posté par Sara, 13 décembre 2006 à 12:21 | | Répondre
Nouveau commentaire