02 juin 2006

Serendipity

= Good luck in making unexpected and fortunate discoveries.

Et moi, je suis très "serendipitous". Je trouve souvent des choses en laissant traîner mon regard sur le trottoir. Quelques exemples? A Aix-la-Chapelle, j'ouvre ma portière pour aller vérifier le montant à mettre dans le parcmètre et je trouve à mes pieds dix cents que je ramasse... avant d'apercevoir une pièce d'un euro, puis encore une autre! Et voilà le parking payé. En colo, vers 8 ou 9 ans, je glisse mes mains dans le sable et j'en ressors une pièce de 50 francs! Bon, là, ce sont des exemples très vénaux mais je ne trouve pas que de l'argent non plus. J'ai trouvé un téléphone portable l'été dernier sur la plage, tiens. Mais je l'ai restitué aussi vite à son propriétaire. Enfin, bref, voilà comment a commencé l'an dernier ma fameuse collection de boutons trouvés dans la rue. Que ceux qui connaissent le nom de cette collection lèvent la main. Jusqu'ici, j'avais récolté une grosse vingtaine de boutons, sous des regards parfois un peu curieux (qu'est-ce qu'elle a cette fille à s'arrêter pour un bouton avec un air tout content?). J'aime bien l'idée du bouton qui suivait fidèlement son propriétaire dans sa petite vie et qui un jour le/se laisse tomber. Je collectionne des petits bouts de vie. Toute cette prose, pour en venir à ça :

boutooons

Moisson récoltée d'un coup en allant chercher Prince Char au boulot. Ils étaient tous là, éparpillés sur le trottoir et dans la rigole, après une matinée de brocante comme tous les vendredis. 59 boutons de plus d'un coup dans ma petite collection. Ca m'a donné un sacré sourire.

Rayon tricot, j'aurai bientôt terminé le dos de mon cache-coeur pour débutants, modèle Bergères de France. Désolée pour le flou (pas très) artistique. La suite au prochain épisode!

doscachecoeur

Posté par unjouroulautre à 18:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Serendipity

    boutonneuse ? boutonnière ? boutonphage ? boutonologiste ? boutonomiste ? boutonocrate ? boutifar ? (heu non non ça c'est le nom que donne mon papa au boudin de son pays )

    je cherche mais en attendant je scrute, je syeute, je convoite ton avancée tricotesque

    bon courage pour ton cache coeur et pour tes entretiens à venir je compatis pour tout ça.

    Posté par karine, 02 juin 2006 à 22:21 | | Répondre
  • La Boutonorphelinophilie ?
    Quelle collec' !! Tu les mets dans un pot ? Tu vas en faire quelquechose ?

    Posté par Séverine, 03 juin 2006 à 10:03 | | Répondre
  • Boutonneuse, euh, bof. Ca me ramènerait à ma période ingrate, pas trop envie de revivre ça

    Boutonorphelinophilie, j'aime bien mais qu'est-ce que c'est dur à prononcer! Allez, trois fois très vite pour rire...

    Je n'en fais rien, je les mets dans un petit bocal à côté d'autres souvenirs de promenades (coquillages, cailloux et balles de golf... euh, c'est une longue histoire )

    Posté par Bénédicte, 03 juin 2006 à 12:22 | | Répondre
  • ça alors!

    Si il y a une chose que je collectionne (et c'est bien la seule) ce sont les boutons trouvés! Un bon plan à Bruxelles c'est le Vieu Marché l'après-midi. Peut-être qu'on s'y croisera un jour

    Posté par Caterine, 08 juin 2006 à 16:17 | | Répondre
  • Une rivale et dans le même pays en plus! Moi qui me demandais s'il y en avait d'autres avec la même lubie.

    Je note ton bon plan même si c'est quand même loin pour chasser le bouton, pour moi.

    Je reviens d'avoir visité ton journal et je relève des points communs, notamment le dessin et le tricot. Enchantée, donc...

    Posté par Bénédicte, 08 juin 2006 à 16:58 | | Répondre
  • Je ne connais pas le mot pour cette collectionnite aigüe mais je trouve cela, ma foi, bien sympathique et surtout poétique. Et puis ça peut toujours servir .

    Posté par Sarah, 13 juin 2006 à 17:42 | | Répondre
  • et les photos ratées dans les photomatons ? )
    c'est très Amélie Poulain comme genre de collections, les boutons perdus, je trouve !
    très poétique, j'adore !

    Posté par Isma, 22 juin 2006 à 12:13 | | Répondre
Nouveau commentaire