30 mars 2006

Bouchons, etc.

Hier midi, en prenant la route de mon home sweet home, j'ai eu l'agréable surprise de me retrouver coincée dans un bouchon pendant plus d'une heure. Une heure pour faire deux kilomètres. J'en rongeais mon volant. Surtout que j'avais le ventre gargouillant. Bon, au début, j'ai écouté la radio, regardé mes comparses otages, envoyé un sms désespéré à Prince Char, pris des photos de choses aussi passionnantes que des pneus de camions, des corneilles perchées sur les lampadaires et autre pelleteuse sur le bord de l'autoroute. Je n'avais même pas mon malheureux tricot en cours (une écharpe pour ma grand-mère, qui devrait lui tenir chaud l'hiver prochain au rythme où je vais).  Je dois dire que je suis rentrée (finalement!) dans un état de nervosité avancée.

Photo prise à la moitié du bouchon, ironie quand tu nous tiens...

ironiedusort2

Heureusement, le cours de dessin d'hier soir a fini par me dérider. Nous avons fait une série de croquis (poses de 5 minutes, d'une minute, croquis sans regarder sa feuille, etc.).  Je me suis aussi défoulée en commençant la confection de mon arbre de Pâques. Pas évident de peindre des oeufs (et de les vider sans briser la coquille!) mais j'ai fini par trouver le truc. Reste plus qu'à faire des omelettes tous les soirs, histoire que mon arbre de Pâques ressemble un peu moins à une pelée branche avec deux oeufs suspendus. Et au soir, mon Prince Char m'a gratifiée spontanément d'un mot doux, ce qui est toujours précieux et m'a rendu le sourire pour de bon.

Et puis, encore un jour de boulot et ce sont les vacances de Pâques! Ouaaaaaais!

Posté par unjouroulautre à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Bouchons, etc.

Nouveau commentaire