Un jour ou l'autre

13 juillet 2007

Rohlala

Que je suis nulle à maintenir ce blog. Plus personne ne doit passer ici, avec toutes ces toiles d'araignées partout...

Enfin, ça y est. Nous sommes propriétaires depuis hier. D'une maison, si si. Et nous emménageons le 23. Nombre de cartons remplis : 2. Nombre de cartons à remplir : indéfini mais se rapprochant probablement de 48536, sans exagération. Nombre de choses se bousculant dans ma tête : autant que le nombre de cuillèrées de Nutella que j'ai avalé pour compenser. Bouh.

Il faut dire que nous avons été TRES occupés ces dernières semaines mais pas avec ce que vous pensez non. Avec la nouvelle venue (c'est bien une somali) que je vous présentais plus bas. Renommée Châtaigne (et elle porte bien son nom). D'abord, il y a eu toute une histoire TRES compliquée avec le refuge, l'ancien propriétaire, etc. qu'il a fallu démêler. Ensuite, c'est une peste avec Pixel. Elle l'attaque tout le temps. Il a fallu les séparer et couper l'appart en deux. Maintenant, on essaie de les laisser cohabiter mais le pauvre Pixel a annexé le dessous du canapé, du lit, du lavabo et le dessus de la garde-robe. Pas la joie. Espérons que le déménagement prochain arrangera leurs bidons. Sinon, je sais que ce n'est pas raisonnable du tout... mais que j'aimerais un 3e chaton...

Bon, la semaine qui vient va être abominablement remplie : nous avons jusqu'au 22 pour rafraîchir la maison (murs et sols). Nous n'avons jamais fait ça et je ne suis pas une as du pinceau, donc croisons les doigts !

ondemenage2

Posté par unjouroulautre à 17:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


11 juin 2007

Nouvelle venue à la maison

... et la cohabitation avec Pixel est très difficile, pour le moment :(

Posté par unjouroulautre à 22:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

07 juin 2007

Le blues du déménagement

Je ne sais pas si c'est le déménagement qui approche ou autre chose, mais je traîne le blues depuis quelques jours. Ces derniers temps, les choses se passaient plutôt très bien avec Prince Char (au point de parler bébé sans provoquer chez lui d'envie irrépressible de fuite). Mais quand les choses se passent bien, j'ai une facheuse tendance à avoir peur que le vent ne tourne et attendre avec anxiété le moment où le temps va se gâter (mon subconscient est un marrant : je n'arrête pas de rêver que Prince Char me trompe et de me réveiller le coeur battant en pensant très fort "c'est pas pour du vrai, c'est pas pour du vrai").Comme quand on part en vacances et que dès le 1e jour, je pense au départ avec tristesse. je devrais juste profiter du présent, sans arrière-pensée et tout irait mieux, je pense. Comment je fais pour changer ? Ah, s'il suffisait de se brancher en usb et d'upgrader pour la nouvelle version améliorée... :)

Quant à notre maison... encore un mois et elle sera officiellement à nous. Nous avons obtenu le prêt et le notaire est en train de préparer notre dossier. J'ai consacré un cahier au déménagement. J'y colle toutes les astuces que je trouve pour les cartons, les camionnettes, etc. et j'y note ce qui nous vient en tête, genre "ah oui, il faudra penser à ça !" et les événements qui précèdent/entourent le déménagement. Evénements pas toujours très drôles car prise de bec avec le propriétaire qui nous réclame des montants insensés en charges supplémentaires et que l'on conteste en partie, preuves à l'appui. Ce soir, l'agence qu'il utilise pour relouer notre appartement vient prendre des photos chez nous. Et ils râlaient déjà qu'on ne soit pas là en journée. Et moi, je n'ai pas très envie de voir toutes mes petites affaires étalées sur des sites immobiliers... pfff.

Je pense tout doucement à la déco de notre petit nid (affiches, porte-clefs mural,...). Tout doucement parce que nous sommes un peu ruinés, là. Mais petit à petit...

Au boulot, ça peut aller. Je suis très heureuse d'avoir décroché un cdi pour le mi-temps qui me plaît. Sans trop en dire pour ne pas prendre de risque, c'est dans le milieu culturel, les gens sont sympa et le travail varié. Pour l'autre mi-temps, mon contrat se termine le 30 juin et après ça, je ne sais pas encore à quelle sauce je serai mangée. Mais je suppose qu'avec un emprunt sur le dos, ce ne sera pas très raisonnable de faire ma difficile.

Voilà. Je ne vois pas quoi rajouter. Je n'ai pas été d'humeur à écrire ici dernièrement et même mon carnet de "petits bonheurs" a eu la facheuse tendance de se faire oublier. Dans un mois, je pense que le ciel sera un peu plus clair.

Posté par unjouroulautre à 18:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 mai 2007

Joyeux anniversaire Prince Char de moi !

IMGP4763

Aujourd'hui, Prince Char rejoignait le clan des "vieux" (28 ans) auxquels j'appartiens depuis plus de 6 mois. Il a été honteusement gâté par tout le monde. Je lui ai offert un lecteur MP3 qui a surtout la particularité de lire les ogg. Important pour mon geek adoré. Et pour le dîner, je l'ai emmené au (seul) resto se situant près de notre nouvelle maison, afin de tester... Verdict très positif : ambiance sympa, plats très bons (c'est un Italien, ça aide ;) ), desserts miammiam et addition tout à fait correcte (surtout que c'est moi qui invitais :) ).

Demain : épreuve coiffeur pour moi. Je n'y suis plus retournée depuis cette débacle. Et malheureusement, il est plus que temps. Je ne sais même pas ce que je vais lui demander, ni où je vais aller... pfiouh. Je sens que ça va encore mal finir...

Posté par unjouroulautre à 22:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 avril 2007

Prince Char au bois dormant

Parce que, parfois, juste quelques cheveux dans sa nuque suffisent à m'émouvoir...

IMGP4508  IMGP4544 IMGP4547 IMGP4550 IMGP4541 

Posté par unjouroulautre à 20:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


22 avril 2007

Balade dans un parc animalier

IMGP4439

IMGP4452 IMGP4461

IMGP4446 IMGP4466 IMGP4472 

Y avait aussi des renards et des ours mais ils avaient l'air trop tristes...

Posté par unjouroulautre à 21:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 avril 2007

Mon blog est tout mouru

Vite, vite, un petit message pour le réanimer.

IMGP4431b Tout d'abord, la maison presque à nous. Après avoir  pratiqué ce que les magazines appellent le sport national des belges (non, cela n'a rien à voir avec les frites ou le chocolat, malheureusement, c'est juste la comparaison des taux des crédits hypothécaires), nous avons opté pour une banque, signé la demande de prêt (et nous l'avons obtenu presque officiellement). Nous franchirons le seuil de notre maison avec Pixel et tout notre barda après la mi-juillet. Qu'est-ce que ça m'a foutu les jetons de me décider pour cette maison. De devoir se dire : allez, on arrête, c'est celle-là et tant pis si une mieux se présente après. Prince Char, lui, était super serein et calme. Le monde à l'envers.

Boulot : mon premier CDI pour le mi-temps qui me plaît. L'autre mi-temps commençait à me déprimer sérieusement quand ce midi, j'ai reçu un email m'annonçant ma réaffectation dans un autre service. Ah, ben, j'avais rien demandé mais merci ! (bon, on verra, si ça tombe l'autre service est pire)

Cours de photo : c'est dommage mais je n'ai jamais pris aussi peu de photos que depuis que je suis ces cours. Je suis un peu dégoûtée. Avec le travail et autres, je n'ai pas le temps de réaliser la quinzaine de travaux à rendre pour début juin. Et pas envie de faire du n'importe quoi et de bâcler. Je pense que l'année prochaine, je retournerai probablement au cours de dessin. Dommage.

Pixel : toujours fidèle à lui-même : un bêtisier sur pattes. Il est fasciné par les pollens de pissenlits qui volent et se jette sur la fenêtre de la cuisine pour les attraper. Je sens que je vais me résigner à le laisser sortir dans notre nouveau jardin, cet été (oui, je sais, je suis un peu mère poule).

Bouquins :je lis énormément ces derniers temps (surtout quand je me retrouve seule, sans rien à faire au boulot à part fixer mon écran de pc) et petit joyau découvert ce week-end (lors d'une virée shopping à Bruxelles avec mon frère et ma môman) :Là où vont nos pères, de Shaun Tan. Le dessin est somptueux. Je me suis aussi régalée avec le nouveau tome de l'accro du shopping, dans un autre style. Ah, et vivement le 21 juillet et le nouvel et dernier Harry Potter !

Ma balance est une grosse pétapouf : cela fait une semaine que je recompte scrupuleusement (ou presque) mes points Oueit Ouatchers, que je me lève une demi-heure plus tôt le matin pour aller courir (ouais bon, je l'ai fait une fois mais j'ai réussi à me tordre la cheville, me péter un ligament, m'écorcher un genou et la main droite (avec plein de cailloux dedans que Prince Char a pris un plaisir sadique à enlever) et récolter un bleu de 15 cm² sur la cuisse... alors, bon, j'ai pas récidivé depuis), que je mange de la poiscaille au lieu des fish-sticks marrants en forme d'étoiles de mer... tout ça pour... *roulements de tambour* 100 grammes en moins. Qu'est-ce que je me sens plus légère, là.

Tricot/autres trucs créatifs : zéro, nada, rien, que dalle, RAS.

Voilà à peu près ce qui se passe dans ma vie ces derniers jours et encore, il y a aussi les journées d'été en plein avril, mon nouveau t-shirt de chez H&M à imprimés chats trop mignon, le retour des balades en vélo, les épisodes d'Ally Mc Beal qu'on abat chaque soir en dînant - quelle conne, cette Ally, avec le recul, quand même -, mon carnet Petits Bonheurs qui se remplit petit à petit, le pique-nique dans les bois de ce dimanche - même qu'on a vu un écureuil ! -,... Bref, la vie, quoi.

Posté par unjouroulautre à 21:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

03 avril 2007

Où ai-je la tête ?

Hier matin, j'ai raté le bus et j'ai dû me rendre au boulot d'un bon pas (bon, sous le soleil, ce n'était pas si désagréable que ça !). La cause ? L'horaire des vacances (de Pâques!). Après avoir raconté ma mésaventure à divers collègues et (un seul) amoureux, je me suis dirigée d'un pas décidé vers l'école où se donnent mes cours de photo... pour trouver porte close. La cause ? Bingo. Ce sont les VACANCES DE PÂQUES. Argh. Mais à quoi pensai-je ?

Probablement à ceci :
IMGP4387

C'est quoi ? Eh bien, notre petit bout de jardin dans notre maison... celle pour laquelle on vient de signer le compromis de vente ce soir. Gloups.

Posté par unjouroulautre à 21:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 mars 2007

Wonder Woman

Ce week-end, bien qu'il comptait une heure de moins (quelle arnaque), a été bien rempli :
Samedi :
- visite d'une maison (encore un coup dans l'eau)
- dîner avec de vieilles copines
- achat d'une paire de chaussures pour Prince Char (qui est très difficile à chausser, donc victoire!)
- visite à mes parents

Dimanche :
- lever délectable à (ce que je pense être) 10h du matin
- gros ménage dans tout l'appart (vaisselle de 5 jours, nettoyage de la cuisine, aspi, etc)
- réalisation du changement d'heure alors que nous traînassions en pyjamas et grosse course pour arriver à l'heure au ciné
- Ensemble, c'est tout (pas mal, Audrey Tautou est trooooop jolie, presque littéralement)
- Lessive
- Jogging de 20 minutes avec Prince Char (sans Prince Char, j'aurais abandonné au bout de trois interminables minutes mais bon, j'ai ma fierté)
- Douche bien méritée ET masque pour cheveux + crème sur les jambes
- Etendage de lessive
- Repas + re-vaisselle
- Arrosage des plantes
- Rangement de la paperasse, timbrage de notre lettre au proprio pour signaler une fuite de la baignoire
- Mise à jour de mon blog

... et j'en oublie sûrement. Je me sens accomplie, là :-) (pfff, déjà lundi qui arrive).

Posté par unjouroulautre à 22:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 mars 2007

Nostalgie quand tu nous tiens

Ce samedi, j'ai profité d'une visite chez mes parents (dans des circonstances plutôt moroses : mon père est hospitalisé, mais sur la voie de la guérison normalement) pour fouiller dans les placards et retrouver mes trésors "de quand j'étais petite". Bonne récolte...
Prince Char n'a pu retenir un soupir en me voyant franchir la porte chargée d'une énorme caisse... il est temps de la trouver cette maison ! Je ne vais peut-être pas lui dire maintenant que l'objectif non avoué de ces fouilles archéologiques est de pouvoir lire "mes" livres à mes futurs hypothétiques enfants, hein ? (il peut s'estimer heureux que, le manque de place aidant, je ne ramène pas tous mes Fisher price...)
IMGP4371

Posté par unjouroulautre à 18:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]